PROFESSION : TRAVAILLEUR SOCIAL/TRAVAILLEUSE SOCIALE

Le travailleur social évalue le fonctionnement social d’une personne, en tenant compte de l’interaction de celle-ci avec son environnement en intégrant une réflexion critique des aspects sociaux (éducation, revenus, etc.) qui influencent les situations et les problèmes vécus par la personne. Cette personne peut être un individu, un couple, une famille et une collectivité. Quant à l’environnement, il implique le milieu de vie de la personne, ses réseaux d’appartenance, ses rôles sociaux ainsi que ses conditions matérielles et sociétales. Ces dimensions constituent l’objet d’analyse, de réflexion et d’intervention du travailleur social. Elles se fondent sur la défense des droits humains et la promotion des principes de justice sociale.

Le travailleur social vise à favoriser et renforcer le pouvoir d’agir des personnes et des communautés dans l’exercice de leurs droits, l’accomplissement de leurs rôles sociaux, leurs relations interpersonnelles, leur participation citoyenne en relation avec le développement social.

QUE FAIT LE T.S. POUR SOUTENIR SES CLIENTS?

Le travailleur social aide les personnes qui le consultent à clarifier leurs problèmes, à trouver des solutions adéquates et, le cas échéant, à trouver des ressources appropriées afin de les épauler. Ainsi, en lien avec leur environnement, ils peuvent :

  • améliorer la qualité de vie des enfants et des adolescents aux prises avec des difficultés familiales;
  • intervenir dans le processus de réadaptation des personnes psychiatrisées, handicapées, atteintes de maladie grave ou en perte d’autonomie;
  • regrouper les personnes qui souhaitent amorcer une démarche collective pour atteindre un mieux-être, comme des groupes de femmes chefs de famille ou des groupes d’enfants de familles monoparentales ou recomposées;
  • travailler à réduire les inégalités sociales en mobilisant des communautés pour la création de ressources collectives ou la défense des droits des personnes ou des groupes marginalisés.

Règle générale, les entrevues individuelles constituent l’approche utilisée. Par contre, la formation et la spécialité d’un travailleur social peuvent l’amener à offrir des entrevues conjugales et familiales ainsi que des entrevues de groupe.

Certains travailleurs sociaux privilégient l’organisation communautaire. Ils répondent à des demandes de groupes sociaux désireux d’améliorer leur situation collective, évaluent leurs besoins et les conseillent dans leur démarche.

Parce qu’ils connaissent très bien les ressources accessibles dans leur communauté, les travailleurs sociaux peuvent, si nécessaire, orienter les personnes qui font appel à leurs services vers les organismes les plus appropriés.

FORMATION

FORMATION REQUISE : Baccalauréat (ou maîtrise) en travail social ou en service social

UNIVERSITÉS OFFRANT LE PROGRAMME DE TRAVAIL SOCIAL OU SERVICE SOCIAL

  • Université de Montréal
  • Université du Québec à Chicoutimi
  • Université du Québec à Montréal
  • Université du Québec à Rimouski (à Rimouski et à Lévis)
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Université de Sherbrooke
  • Université Laval
  • Université du Québec en Outaouais (à Gatineau et à St-Jérôme)
  • Université McGill

Compétences

Les qualités requises :

  • Profond respect de l’autre et de ses valeurs
  • Ouverture face aux autres, à leurs valeurs et leurs croyances.
  • Autonomie
  • Débrouillardise
  • Ouverture d'esprit
  • Capacité d'écoute et facilité à communiquer
  • Sens de la justice et de la dignité

MILIEUX DE TRAVAIL

L’Ordre réunit plus de 13 000 travailleurs sociaux qui oeuvrent dans toutes les régions du Québec. On les trouve notamment :

  • dans les différents établissements du réseau de la santé et des services sociaux, soit les CLSC, CHSLD, centres hospitaliers, centres jeunesse, centres de réadaptation, etc.;
  • dans les institutions d’enseignement primaire, secondaire ou collégial;
  • dans les organismes communautaires, les regroupements, associations, groupes d’entraide, centres d’aide;
  • auprès des groupes de défense des droits tels que les centres d’aide aux victimes d’actes criminels, centres de femmes, les maisons de jeunes, les regroupements de personnes assistées sociales;
  • dans les centres d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale;
  • dans les services de médiation familiale ou d’expertise psychosociale de la Cour supérieure;
  • dans la fonction publique (par exemple auprès du Curateur public;)
  • dans les ministères dont les missions, rôles et responsabilités comportent une dimension sociale;
  • en pratique autonome;
  • au sein de diverses entreprises offrant un programme d’aide aux employés.

LE MARCHÉ DU TRAVAIL

Les perspectives de travail sont excellentes pour les diplômés en travail social. En 2009, 93 % d’entre eux avaient un emploi dans leur domaine.

SALAIRE

22,52 $ minimum 41,47 $ maximum

LIENS D'INTÉRÊT